Actualités

 
Toulon, Jardin du Las, structure de jeux T-Rex Spielart by Pro Urba  © Pro Urba 2019
Toulon, Jardin du Las, structure de jeux T-Rex Spielart by Pro Urba  © Pro Urba 2019 Toulon, Jardin du Las, structure de jeux T-Rex Spielart by Pro Urba  © Pro Urba 2019 Toulon, Jardin du Las, structure de jeux T-Rex Spielart by Pro Urba  © Pro Urba 2019 Toulon, Jardin du Las, structure de jeux T-Rex Spielart by Pro Urba  © Pro Urba 2019 Toulon, Jardin du Las, structure de jeux T-Rex Spielart by Pro Urba  © Pro Urba 2019 Toulon, Jardin du Las, structure de jeux T-Rex Spielart by Pro Urba  © Pro Urba 2019 Toulon, Jardin du Las, structure de jeux T-Rex Spielart by Pro Urba  © Pro Urba 2019 Toulon, Jardin du Las, structure de jeux T-Rex Spielart by Pro Urba  © Pro Urba 2019 Toulon, Jardin du Las, structure de jeux T-Rex Spielart by Pro Urba  © Pro Urba 2019 Toulon, Jardin du Las, structure de jeux T-Rex Spielart by Pro Urba  © Pro Urba 2019 Toulon, Jardin du Las, structure de jeux T-Rex Spielart by Pro Urba  © Pro Urba 2019 Olivier Auda, chef de projet au Conseil départemental du Var

Pro Urba propulse le Jardin départemental du Las à Toulon au cœur de la préhistoire

Depuis quelques semaines, les petits Toulonnais découvrent avec joie la nouvelle aire de jeux du Jardin du Las.

Pour ce lieu de loisir et de détente, adossé au Muséum départemental, le Département du Var s’est appuyé sur Pro Urba et ses partenaires pour concevoir des jeux sur le thème de la préhistoire. Autour du T-Rex iconique, les dinosaures y occupent une place privilégiée pour le bonheur des plus petits comme des plus grands, et pour la satisfaction du maître d’ouvrage le Conseil départemental. En route pour cette version varoise de Jurassic Park…

Le Jardin départemental du Las, qui accueille ces nouveaux équipements ludiques, est un parc historique faisant le lien entre plusieurs quartiers du chef-lieu du département du Var. « Il s’agit d’un espace naturel sensible labellisé jardin remarquable avec beaucoup d’arbres tropicaux et subtropicaux, décrit Olivier Auda, le chef de projet au Conseil départemental, direction des espaces naturels, forestiers et agricoles. L’implantation de l’aire de jeux devait donc être la plus respectueuse possible de cet environnement. » Lorsque la décision a été prise de concevoir cette structure, l’objectif pour le Département était donc « de maintenir, et même de développer, le lien entre cet espace naturel sensible et le Muséum départemental implanté à quelques mètres. Avec l’équipe projet, nous nous sommes interrogés sur ce qui pouvait donner envie aux enfants de rentrer dans le Muséum et le thème des animaux de la préhistoire est apparu comme une évidence. »

 

« Notre interlocutrice Laura Amiel a bien compris ce que nous voulions » 

Au regard de ce cahier des charges original et exigeant, Pro Urba a travaillé avec son partenaire Spielart, spécialiste des jeux d’enfant naturels en bois de robinier. Le cœur de ce projet reposait sur un élément totémique mettant l’accent sur le spectaculaire et le naturel. « Notre interlocutrice Laura Amiel a bien compris que nous voulions quelque chose qui se voit, qui soit beau, qui soit à la hauteur de la qualité du Jardin et du Muséum. La diversité de l’offre a été un point fort très apprécié. On était vraiment dans la création de nouveaux jeux qui n’existaient pas. Et nous avons reçu une offre très réfléchie, très travaillée. Le T-Rex et la diversité de ses niveaux d’accès ont été des points décisifs. » Notre chargée d’affaires a mis dès le début du projet l’accent sur le conseil : « Nous avons fait la différence sur la compréhension des attentes et des besoins du client, éclaire Laura Amiel. Notre avantage a aussi été de pouvoir retranscrire nos propositions via des croquis et des plans. Une façon d’être force de propositions, et surtout, d’être compris par tous. » Le coût total de ce projet d’envergure s’élève finalement à 176 730 euros (TTC).

 

Un T-Rex géant et évolutif 

Le projet validé, le fameux le T-Rex a pris vie, confectionné dans les ateliers allemands de Spielart. Cette pièce unique, réalisée sur mesure en bois de robinier, s’élève à 4 mètres de hauteur et s’étend sur 11 mètres de long. Il comporte des jeux évolutifs, dans des matériaux s’intégrant dans cet espace arboré. Comme souhaité, il s’adresse à une cible très large d’enfants de 3 à 12 ans. Ils peuvent profiter de plusieurs voies d’accès : une entrée facile, une entrée plus difficile et une dernière entrée pour les plus dégourdis. Et pour ressortir, un grand toboggan sort de la gueule du dinosaure. La créativité et la grande technicité des équipes Pro Urba s’expriment également au niveau du sol : le revêtement souple a été choisi pour un rendu esthétique et un environnement rassurant. Et là encore, le thème de la préhistoire voulu par Olivier Auda est respecté. « Pro Urba nous a proposé un sol en forme de patte de T-Rex. Une très bonne idée ! »

Pour les 0-3 ans, différents jeux à ressorts adaptés à leurs capacités ont été conçus et installés, ainsi qu’une petite cabane avec une rampe de glisse tout en sécurité. Pour ce public, « le but était de développer plusieurs sens, plusieurs capacités. Il y a l’équilibre sur les plateformes de saut, la glisse avec la rampe, mais aussi un petit tunnel dans lesquels les enfants doivent ramper pour passer de l’autre côté. On a aussi un squelette de dinosaure pour favoriser la motricité, un bel élément décoratif auquel on peut s’accrocher pour se relever et apprendre à marcher », énumère Laura Amiel.

 

Première étape du voyage à l’époque du Crétacé 

Mais le projet allait plus loin car l’aire de jeux devait aussi constituer une marche vers le muséum du départemental du Var. Ainsi une passerelle fait le lien entre les deux espaces. Mais surtout, tout est fait pour pousser parents et enfants à débuter le voyage à l’époque du Crétacé. « Des animateurs du Muséum peuvent par exemple se servir du T-Rex comme support pédagogique pour expliquer la morphologie de cette espèce, explique Olivier Auda. Également, un puzzle avec des pièces à 4 faces donnent 3 types d’informations et sur la 4e face, il est indiqué : pour en savoir plus, rendez-vous au Muséum départemental. Ce jeu de manipulation est notamment ouvert aux enfants à mobilité réduite. »

 

Sourires et écoute 

L’inauguration a eu lieu au printemps pour quel résultat ? « Il suffit de regarder les enfants qui s’y retrouvent, s’enthousiasme le chef de projet. Ils montent et descendent encore et encore sur le T-Rex et les autres éléments. L’aire est hyper appréciée et les parents nous remercient quand ils nous voient. » Même constat pour Laura Amiel : « Il y a des habitudes qui se créent. L’aire de jeux est vraiment très fréquentée. » D’ailleurs, le lien et l’écoute se poursuivent avec le Département du Var, pour procéder au besoin à quelques ajustements. Par exemple, pour rassurer encore un peu plus les familles, un filet de protection a été rajouté sous la gorge du T-Rex.

 

Pro Urba assure la maintenance 

Et concernant la maintenance, un prestataire intervient plusieurs fois par semaine pour l’entretien général du Jardin départemental du Las : entretien de la végétation mais également nettoyage et inspection visuelle de l’aire de jeux. Olivier Auda sait que l’équipe de Pro Urba saura être réactive en cas de besoin : « Si un dysfonctionnement est relevé, je peux solliciter l’entreprise pour y remédier. » Par ailleurs, le Département a passé un contrat de maintenance : « Un passage est prévu une fois par trimestre pour les vérifications d’usage : retendre les câbles, vérifier qu’il n’y a pas d’échardes et le cas échéant poncer. » L’idée pour Pro Urba, « c’est une nouvelle fois de proposer une offre globale de l’aire de jeux de la conception jusqu’à la maintenance. » Une façon se prolonger le plaisir des petits Varois et de les inciter à pousser la porte du Muséum départemental du Var !